EXCLUSIF! BiBi retrouve le N°1 de « ROCK & FOLK » (1).

Rock et Folk et Michel Polnareff

C’est dans les années 70 que BiBi attrapa la maladie de Rock & Folk. Tous les mois, il courait chez son buraliste et attendait fiévreusement l’arrivée de la revue. A la radio, il écoutait l’émission Campus de Michel Lancelot sur Europe 1. Ensuite venait le Pop Club sur France-Inter, quotidiennement lancé à 22heures 30 avec le disque de la semaine précédé du gimmick : « Oui la vie serait bien duuure / sans le Pop-Club/ de José Artuuur« ! Les interviews de José Artur (aidé plus tard par l’ami et arrangeur de Carla Bruni, Patrice Blanc-Francard ) étaient un peu mysogines. Episodiquement, BiBi achetait Best ou encore le magazine Extra (pour les photos).


BiBi a complété sa collection en achetant les premiers numéros et a relu récemment le Numéro Un avec en couverture. La diffusion du mensuel commença en novembre 66 et coûtait alors deux francs cinquante. (Photo 1).Les titres des articles étaient déjà en amorce sur la couverture : //Vince Taylor/Otis Redding/Small Faces/Beatles.
En fait, il y eut un numéro Zéro (que BiBi cherche toujours), publié durant l’été de la même année 66 avec Bob Dylan en couverture. Le prototype connut un petit succès, suffisant pour pousser la première équipe de « journalistes- rock » à inaugurer ce type de presse en France.
Aussi n’est-ce pas étonnant de découvrir en pages 5-6-7 un abondant courrier des lecteurs. A le lire, on apprend que le numéro zéro comprenait une interview de Mademoiselle , qu’Eddy Mitchell y avait fait une première revue de disques, qu’on s’y moquait du physique des Rolling Stones, qu’on y parlait de Nino Ferrer et qu’on s’extasiait sur les premiers rockers dans une embryonnaire « Rock story ». On y louait Jean-Pierre Leloir, le grand photographe qui officiait alors  à Jazz Hot. Mais le plus drôle fut la lettre du Baron Armand de Montesquieu qui habitait à Neuilly : il fustigeait Mademoiselle Joan Baez pour son ascendance mexicaine (pays de « gangsters et de voleurs ») et l’exhortait à aller vivre en URSS ou en Chine !
En page neuf, le court éditorial dessinait le projet de publication mensuelle : «  La « Musique 66 » nous semble suffisamment riche pour être enfin prise au sérieux », écrivait la rédaction qui comptait Robert Baudelet comme directeur, Jean Tronchot comme secrétaire général.   (décédé en 1996) en était le rédacteur en chef et il assurait aussi les rubriques jazz et rock du Nouvel Observateur.
Le Comité de rédacteur comprenait Philippe Rault (article sur Alan Price Set et Donovan), Jacques Barsamian ( articles sur Les Lovin’Spoonful et les Troggs), Kurt Mohr qui était la mémoire de la Revue, l’historien et le spécialiste du , du Jazz et du Rythm’. Philippe Adler (qui fit l’interview de Michel Polnareff et qui composa les inoubliables tubes « Papa Tango Charly pour et Macao pour l’Orchestre du Splendid) et enfin Jean-Noël Coghe, descendu de Belgique et arrivant de l’équipe de , complétaient l’équipe (…).

Voir suite (article 2).

63 Responses to EXCLUSIF! BiBi retrouve le N°1 de « ROCK & FOLK » (1).

  1. tdc dit :

    Bonjour,
    Je vends des numéros de Rock & Folk d’octobre 1967 à janvier 1974 ( n° 11, 35, 36, 37, 39,40,41,42,43,44,45,46,48,49,50,51,52,64,65,66,68,69,70,78,81,82,83,84 )
    + BEST 21 et 22 ( 1970 )
    + POP MUSIC n°1, 25 et 28 ( 1970 )
    + EXTRA n°3, 18 et 50.
    Tous en bon état sauf quelqu’uns un peu moins bien.
    Possibilité de les voir ( banlieue parisienne ).
    Faire offre.
    Merci

  2. Jean Lou dit :

    J ai le numéro zéro

  3. BiBi dit :

    @Jean Lou
    Merci mais même s’il me manque je ne suis pas preneur.
    Par contre si un lecteur ou une lectrice le cherche, elle peut prendre contact et je te ferais passer l’info.

  4. Jean lou
    bonjour
    Je serai intéressé de discuter avec vous au sujet de ce n°0 qui m’interpelle et que je recherche depuis des années
    cordialement
    c.kastelnik@orange.fr

  5. jean pierre dit :

    idem je cherche ce n°0 depuis des années aussi – je serai intéresse de le voir sur ldc ou eBay ou priceminister – mais totalement introuvable – j’ai toute la collection quelquefois perfectionnable avec de nombreux doubles, mais jamais trouvé ce n° 0 sauf dans une convention de disque, trop cher, un mois de salaire

  6. Alberta. H dit :

    Bonjour Jean Lou,
    Je serai intéressé aussi par votre numéro 0, fan depuis plusieurs longues années, je suis à sa recherche.
    Mon mail :
    Hugo.caplette0131415@gmail.com

  7. gerard dit :

    Salut Bibi,
    et l’émission POP deux , avec Patrice Blanc Francard.
    Tu t’en rappelles ?

  8. BiBi dit :

    @gerard
    Oui, je suivais assez régulièrement. Me souviens qu’ils passaient des concerts inédits en France. Particulièrement celui du Velvet avec Lou Reed et Nico au Bataclan. Je dois avoir dans mes vieilles bandes magnétiques ces concerts… (Je collais le micro de mon magnéto sur le haut-parleur de la Télé !!!)

  9. DUFOUR REGIS dit :

    Je possède le numéro 0, acheté à l’époque de sa sortie, ainsi qu’environ les 30 numéros suivants.

  10. Sebastien M dit :

    Mr Dufour, je recherche le numero 0, à combien seriez-vous prêt à le vendre ? Contactez moi
    Merci
    S

  11. BiBi dit :

    Votre adresse :sebastien.marsily@gmail.com

  12. Thierry dit :

    Salut Bibi.
    En 1972 ,je vivais a la campagne, pas de presse ni de disquaire dans mon village.
    1 fois par mois je prenais le train pour aller jusqu’a Paris (400 kms, aller retour ), j’achetais Best, Rock&folk et 2 ou 3 trente trois tours chez GIVAUDAN un disquaire malheureusement disparu.
    J’étais aussi un grand fan du groupe ANGE ( je ne sais pas si tu aimes ? )une bien belle époque…….

  13. BiBi dit :

    @titi92
    J’aimais bien « Ange ». Me souviens de les avoir vus au défunt Palais d’Hiver de Lyon. Pour ma part, c’est aux Puces que j’allais chercher mes 45 tours ou 33t. Le dimanche aux défuntes là aussi puces du Tonkin à la limite de Lyon-Villeurbanne puis par la suite en tant que vendeur. Le bon vieux temps ? Oui peut-être avec une musique pas encore vraiment quadrillée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *