Un football méconnu : le football turc.

On a peu parlé du sauf à évoquer le transfert de Niang qui a quitté l’OM pour (équipe déjà éliminée par les Suisses de Berne en Coupe d’Europe). Le football turc a été absent du Mondial en Afrique du Sud et déjà les grands clubs d’Istanbul et d’Anatolie affûtent leurs armes. BiBi est allé s’informer sur ce football méconnu, un football un peu différent de ceux dont on parle continuellement – jusqu’à nous assommer ! A savoir les championnats d’Italie, d’Espagne, d’Angleterre.

La Süperlig 2010/2011.

A la fin de l’année dernière, une équipe d’Anatolie – autre que – celle de a remporté le Championnat ( SüperLig) devant les grosses écuries d’Istambul. Bursaspor sera dans le groupe C de la Champion’s League avec Manchester United, Valence et Glasgow Rangers comme adversaires.

La saison, qui s’est ouverte le 15 août, sera passionnante car l’effet de surprise ne jouera plus. La Süperlig se jouera en deux périodes avec 17 premiers matches suivis d’une trêve (du 19 décembre au 23 janvier). Le championnat, dont la première édition eut lieu en 1959, prendra fin le 22 mai 2011.

Les promus s’appellent Konyaspor, Bucaspor, Karabükspor.

Des chiffres, des Infos…

La première édition de 1959 comportait deux groupes : les Rouges et les Blancs ( 8 équipes dans chaque groupe).

Fenerbahce (leader des Blancs) fut finaliste et battit le leader des Rouges, . L’année suivante (1960), on choisit le régime toujours actuel (un seul groupe de 18 équipes).

A partir de la saison 87-88, 3 points furent attribués au vainqueur d’un match ( contre deux auparavant).

Fenerbahce et Galatasaray ont remporté 17 fois chacun le Championnat. Le est à 13 victoires et Trabzonspor, lui, est à 6 trophées. Le record d’équipe invaincue appartient à Galatasaray. Après avoir été battu par Bursaspor 3 à 2 le 25 janvier 1988, l’équipe d’Istambul ne perdra aucune des 40 matches qui suivront.

… et des Joueurs.

, gardien de but puis sélectionneur national, préserva ses buts pendant 1112 minutes (saison 1978-1979). Il est encore aujourd’hui le recordman de l’invincibilité. Pendant 12 matches de rang, il ne concéda aucun but.

Hakan Sükür, ex-joueur de l’Inter de Milan et de Parme FC, est encore le meilleur buteur turc de tous les temps avec 245 buts en Championnat. Il est également l’auteur du but le plus rapide marqué en Coupe du Monde de football (10.8 secondes en match pour la troisième place face à la Corée du Sud en 2002).

5 Responses to Un football méconnu : le football turc.

  1. de la mata jeanpaul dit :

    Ah bon… tu plaisantes évidemment,il est bon le Bibi quelques fois,demande à Lyon !
    En 2002,c’était l’équipe des filles Turques qui se sont qualifiées en 1/2 finale de la coupe du monde,non ?

  2. BiBi dit :

    BiBi n’a pas tout compris mais il lui semble que tu te moques de ses amis turcs. Attention Paulo : tu pourrais bien devenir la tête de turc de BiBi.

  3. jeanpaul de la mata dit :

    Ca tombe bien,moi aussi…ils ne sont pas très contents car Galatassaray a gagné la coupe Uefa 2000 contre l’Arsenal d’Henry,
    le foot Français 2 coupes, et tu oses dire méconnu,hé,hé ?

  4. BiBi dit :

    @jeanpaul de la mata
    Méconnu du public français en général mais pas de BiBi en particulier.

  5. Wam dit :

    Le football Turc est assez meconnu… A l’inverse du football Truc italien…

    Les championnats russes, hollandais et portuguais ne sont guere mieux connus. Le suedois encore moins. Et que dire des japonais et Coreens ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *