A la mi-temps : BiBi 1 – Sarko O.

De la polémique comme contre-feu.

Au micro de ., la Secrétaire d’État aux Sports, , a jugé que le choix de l’Hôtel Pezula, hôtel qui abrite les joueurs de l’Équipe de France de football en Afrique du Sud, avait été « indécent ». Tout aussitôt, s’est dressée sur ses ergots patriotiques et a lancé une « polémique« . , pépère tout derrière, joue plutôt les superviseurs. A Canal Plus, il déclare qu’il n’est pas « très bon client pour entretenir et continuer cette polémique« . Les Communicants élyséens ont fait fort. Rappelons que, pour toute stratégie, ces derniers sont payés individuellement de 10 à 15000 euros l’heure. Pas indécent, ça Rama ?

joue sur les deux fronts.

La Question «  » préoccupe beaucoup nos Communicants. Déjà, BiBi avait marqué un but en éventrant la grossière ficelle derrière l’annonce du Plan-Retraite (voir Flèche-BiBi 3 ). Voilà qu’il est obligé de rester vigilant face aux attaques. Aussi, il a repéré les points faibles de ses adversaires sur tous les fronts :

1. Le front offensif (celui de la Victoire) et de la qualification des Bleus pour les huitièmes.

En cas de résultats sportifs positifs,  la France et les Français verraient leur moral remonter et… celui de Sarkozy ne plus dégringoler. L’Équipe de Com’ considère qu’une Victoire des Bleus serait tout bénef pour l’UMP et son Chef.

2. Le front défensif (celui, probable, de la Défaite et de l’élimination).

Sarko envoie Rama Yade en stratégie politique préventive. Là voilà qui charge les joueurs… genre : « Ils sont trop payés, trop pourris, trop douillets, trop coocoonnés etc » et elle (avec son Équipe-Com’) avance sans coup férir cette explication très majoritaire dans l’opinion. Là aussi, Sarkozy est – pense t-il – gagnant. En cas de retour prématuré des Bleus après trois matches, il pourra toujours resservir le même hors d’œuvre en dessert.

Résultat ? Chouchou apparaîtra dans le cas 1 : un bon patriote avec 60 millions de Français avec lui. Dans le cas 2 : un bon moraliste avec 60 millions de français derrière et avec lui.

Le Douzième homme, Xavier Bébertrand.

On pourrait se demander : à quoi sert-il celui-là ? Eh bien, Xavier Bertrand a un rôle qui est loin d’être négligeable : il est sur le bord de touche, il regarde cette « polémique » avec bonhomie et il se pose en Superviseur avec une super vision de la Situation. « Bah! Moi je m’occupe des problèmes vitaux pour la Nation ! Bon… l’important c’est de jouer : alors attendons, on verra bien etc« .

Résultat du Match.

Pour le score définitif, il faudra évidemment attendre le coup de sifflet final de 2012. Cette Opération Polémique, relayée par les Médias et amplifiée par la passion footballistique, n’a pas d’autre but que de faire pivoter l’Image de Chouchou dans le bon sens. France perdante ou gagnante, l’important est que notre Président en Campagne apparaisse en « Protecteur » ( il nous servira le Discours de la Persévérance) et en  « Rassembleur » (Chouchou relativisera la Défaite – non sans rappeler les salaires mirobolants et injustifiés des Mercenaires du Foot etc). Gagnant sur les deux tableaux, notre Chouchou?

Heureusement (ou dommage pour Chouchou et ses piètres co-équipiers de sa Com’ présidentielle), BiBi a éventré leur dispositif et a contre-attaqué. Donnons donc  le résultat à la mi-temps : BiBi 1 –  Sarko Zéro.

12 Responses to A la mi-temps : BiBi 1 – Sarko O.

  1. Zgur dit :

    Bien vu.

    Ne nous laissons pas enfumer.

    Arf !

    Zgur

  2. Nouvel Hermes dit :

    Bibi en finale! (N’oublie pas de donner un coup de tête à qui tu sais!)

  3. riffraff dit :

    Bibi avant centre du Brésil ? Tu signes au Real cet été ?

  4. BiBi dit :

    Bravo Riff Raff, tu étais le Commentaire Numéro 1500 depuis la naissance du Blog à BiBi.
    Pour le Real, BiBi n’est pas vraiment fan de Mourinho 🙂

  5. celeste dit :

    Je suis passée ce matin, sur la pointe des pieds et j’ai lu que le début de ton billet parlait de Rama Yade.
    Comme je venais de commencer à rédiger mon opus du jour et que, comme par hasard, je parlais aussi de la mijaurée, je n’ai pas lu ton billet m’en réservant la teneur pour plus tard.

    Et bien tu sais quoi? On est sur la même ligne.
    Étonnant, non?

  6. BiBi dit :

    Comme tu le dis : extraordinaire transmission de pensée-bibi
    Il faudrait peut-être qu’on se rencontre ailleurs que dans l’espace… céleste, non ? 🙂

  7. Bien dit ces pensées télépathiques…

  8. rose dit :

    Elle n’a pas à s’excuser et le foot ne draine plus désormais que ce qui révulse tout publicitaire certain de n’avoir aucun retour, soit la garantie qu’il se retirera bien vite. Cette équipe ressemble a des dealers flambards de banlieue, en porsche et ferrari. Quelle image ! C’est grave et très profond. Le foot est payé par la pub, qui espère un retour. Là c’est devenu contre-productif et la pub aura très vite compris. Quelle image de flambeurs ! Ils ne savent faire vibrer que les hors-cible

  9. riffraff dit :

    J’ai lu ton « Mode d’emploi (à lire). » Très bien fait et très clair. Bravo Bib’ !

    Concernant les bleus, ok, ce sont des brèles mais je trouve ça dommage de leur cracher dessus à tout va. Les gars veulent juste jouer au foot…

    « Cette équipe ressemble a des dealers flambards de banlieue, en porsche et ferrari. ». Quand je vois Lloris, Evra ou Toulalan, je ne suis pas d’accord. Ce sont les médias et politiques qui vous donnent cette vision.

    Politiques et médias nous les font passer pour des dealers imbus et racailles justement parce qu’ils anticipent une défaite prématurée. Ça sera tellement facile de leur taper ensuite dessus et de brandir le spectre de la crise, des joueurs trop payés et des inégalités sociales. Faire du populisme sur des mecs qui savent juste taper dans une balle… c’est juste dégueulasse !

    Après la défaite contre l’afrique du sud, on remerciera TF1 pour ses infos de qualité (on vous l’avait dit) et Sarko pour son discernement (ils sont trop payés, je vous l’avais dit). Merci à eux !

    La bourse a perdu 10% hier et il y a 15% de chômeurs, c’est la faute de Domenech, non ?

  10. agathe dit :

    Enfin là Bibi, avec le canard du jour, leur moralisation tourne en haut de boutin ! ;-))

  11. agathe dit :

    Jeu de mots lamentable, j’ai honte ;-))

  12. BiBi dit :

    @riff raff
    BiBi ne jète pas d’anathèmes sur les joueurs (même sur les plus ballots, même sur les plus riches). Les joueurs sont des mercenaires : ils vont au plus offrant.
    C’est le Marché et ses lois de la Jungle (régulées par les Agents et les voyous de la FIFA) qui font que la boutique Foot tourne aussi (ballon) rond.
    @ Agathe, c’est vrai, tu peux mieux faire. Ce sera à la prochaine augmentation de Boutin, d’accord ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *