Le Désastre Sarkozy en huit chiffres.

1. Pour la seule période comprise entre décembre 2010 et mai 2011, le nombre de morts dans la rue s’est élevé à 253. Souvenons-nous que le Grand Timonier avait promis qu’il n’y aurait plus un SDF sous son quinquennat. L’espérance de vie de ces personnes décédées : 51 ans alors que la moyenne nationale pour les hommes est de 77,8 ans et pour les femmes de 84,5 ans.

2. Le Centre d’études et de recherche sur la Philanthropie a livré ses études sur la mendicité à Paris. Pour gagner entre 10 et 15 euros par jour (en moyenne), il faut faire la manche pendant 12 heures, soit arpenter les rues entre 6 heures et 8 heures en accostant les gens, soit faire un discours dans 41 rames de métro. Ce qui nécessite d’avoir la forme physique, de pouvoir supporter la station debout, d’éviter continuellement le flux de la foule et de surmonter sa honte de devoir vivre ainsi.

3. Au premier Mai 2011, 64584 personnes étaient incarcérés pour un total de 56150 places.

4. La loi fixant à 6% le seuil d’emploi de travailleurs handicapés n’est respecté nulle part. Dans le privé, le taux s’élève à 2,4%. Dans la fonction publique territoriale, on en est à 4,86%, dans l’hospitalière à 4,83%. Dans la Justice et l’Education, ça culmine à 3%.

5. En 2009, l’Union nationale des associations de parents d’enfants inadaptés () recensait dans son réseau 15000 personnes handicapées mentales de plus de 45 ans sans solution d’accueil ni d’accompagnement. «En 2014, elles seront 30.000» pronostique l’.

6. A Paris, les Centres d’Hébergement sont saturés : il manque 13000 places.

7. En Haute-Garonne, début avril 2011, 139 élèves en situation de handicap n’avaient plus d’accompagnement par des AVS (Aides à la Vie Scolaire) car les contrats de ces derniers n’avaient pas été renouvelés.

8. Selon une étude de l’Insee, 3,8 millions de ménages utilisent plus de 10% de leur revenu pour payer leurs dépenses en énergie (soit un ménage sur 7). Cette lourde charge amène le ménage «à faire des arbitrages : se chauffer au risque d’impayés ou ne plus se chauffer et subir les conséquences du froid sur sa santé, sa vie sociale… »

12 Responses to Le Désastre Sarkozy en huit chiffres.

  1. cpolitic dit :

    Bel article utile. On imagine aisément que la longue liste de chiffres témoignant de l’incompétence d’un candidat narcissique et de son équipe a dû être amputée pour des raisons pratiques.

  2. captainhaka dit :

    Salauds de pauvres ! Et en plus ils votent.

  3. Louis dit :

    Mouai, article useless.

    La question a laquelle il faut répondre, c’est : en quoi c’est pire qu’avant (et honnêtement, il doit y’avoir bien plus que 8 chiffres à donner là-dessus). Du coup, je vois pas l’intérêt de balancer des chiffres à côté de la plaque…

  4. Nicolas dit :

    Tout ce qu’il a dit est réalisable, mais pas avec des égoïstes qui ne pensent qu’à eux et qui ne veulent pas payer 10€ d’impôts de plus pour financer l’aide au plus démunis.

    Avant de critiquer le gouvernement, allez faire la manche et vous verrez qu’il n’y a pas une personne sur cent qui donne ! Ainsi, vous aurez l’occasion de critiquer le peuple, et vous en aurez encore plus à dire.

    Vous avez un blog et vous délivrez une information. Avec le parti pris anti-Sarko que vous affichez, vous en oubliez les plus concernés ! de ce fait, ce n’est plus de l’information, c’est de la propagande.

    Je ne vous souhaite pas de devenir sdf et je ne vous félicite pas pour votre article !

  5. BiBi dit :

    @Nicolas
    et @Louis
    Serait-ce possible ?
    Nicolas, le père (de la Nation) en personne et Louis-le-fiston s’intéresseraient à BiBi ???

  6. Comme dans tous les pays du Tiers-monde, la population souffre, et ceux qui dégustent le plus sont les plus faibles socialement… En France aussi.

  7. BiBi dit :

    @pas perdus
    Les plus faibles, oui, de plus en plus.
    Dans le même temps, la précarité frappe les classes moyennes :statuts attaqués, salaires rognés, études bouchées etc.

  8. librellule dit :

    études bouchées oui et c’est terrible ça.
    Des jeunes qui demandent Rennes et à qui on attribue une chambre à Nantes, ceux qui demandant Paris et sont refusés(Classes moyennes), ceux qui n’obtiennent pas de chambres, plus de bourses…. Ceux qui sont exploités par de CDD misérables….
    Bisous Bibi

  9. librellule dit :

    Tapé trop vite moi! Reste des fautes!

    Tiens! Mon collègue auto-entrepreneur recommence à être agressé physiquement par de vrais ripoux. Je veux que cela se sache. J’ai vu ses mains toutes bleues suite à de fausses gardes-à-vue il y a plus d’un an et j’ai vu son bras blessé la semaine dernière. Sa famille et lui sont terrorisés. Quelqu’un a forcé la porte de leur garge et ils ont reçu des menaces dans la boite aux lettres mais n’ont pas pu porter plainte. Comme c’est étrange hein… Nous sommes de plus-en-plus nombreux à connaître les noms de ces ripoux d’ailleurs.

  10. Marie dit :

    des chiffres qui font peur, mais qui ne m’étonnent pas…
    pour le 7., ce n’est pas qu’en Haute Garonne, c’est le cas un peu partout. Une loi, celle de 2005, sur le handicap, prévoit plein de belles actions, mais on ne donne pas ensuite les moyens de réaliser ce qui est prévu…

  11. Dalipas dit :

    Sarkozy se fiche du peuple qu’il méprise ; je l’ai toujours pensé et ceux qui n’ont toujours su s’en rendre compte sont des pauvres imbéciles.
    Sarkozy est le pantin du MEDEF, des banques, de la finance, des grosses fortunes et sa seule mission est de préserver leurs avoirs, leurs intérêts et leurs magouilles et RIEN D’AUTRE. Absolument rien d’autre ! La gouvernance de la France ne se fait que et exclusivement dans le but de servir les grandes fortunes, les grands groupe financiers et industriels, absolument rien d’autre !
    Le peuple est un outil, un divertissement, parfois une épine dans le pieds, rien de plus. Je ne comprends pas qu’il reste encore autant de gens pour ne pas voir cela !

  12. BiBi dit :

    @Dalipas
    Tout le combat idéologique se situe dans cet entre-deux : jamais un pouvoir n’a autant laminé la Société française et, dans le même temps, il peut toujours compter sur une possible majorité en 2012.
    Les protestations se font depuis quelques élections par une massive et répétée abstention.
    Mais 99 % d’abstention chez les votants n’empêcheront pas l’élection de Chouchou avec une seule voix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *