Tag: Paris-Match

Photos poético-politiques et légendaires légendes.

bibi-twitterbibi-twitterbibi-twitter

Mois d’août. Mois où théoriquement les désirs s’émoustillent, où les corps se laissent aller en se dorant au soleil. Mais pour d’autres, l’été reste synonyme de dureté, d’impitoyable dureté. Migrants, sans domicile, familles en deuil, noyés en Méditerranée, civils terrassés par les bombes ne connaîtront pas cette douceur.

Dans cet intervalle estival, me voilà au milieu du Monde, compilant dérisoirement des photos tirées du Net avec des clichés-BiBi mis en ligne sur Twitter (compte @pensezbibi), leur ajoutant légendes ou simples titres.

Le Pactole de Macron : info ou intox?

Pactole Macron

Il existe des affaires bizarres en France. Je m’en vais vous en conter une : celle du voyage d’Emmanuel Macron à Londres. Dans sa tournée européenne, notre Ministre s’en alla dîner avec les membres fortunés, très fortunés du French Tech Hub. Le but de son Opération ressemble beaucoup à ce qu’Eric Woerth faisait à Genève pour la campagne de Sarkozy: prélever des dons, ramasser de la grosse monnaie pour l’Avenir.

C’est Paris-Match – qu’on ne peut, avec Bruno Jeudy en rédacteur en chef libéral, soupçonner d’être anti-Macron – qui va donner les premiers chiffres de ces dons. Ce sont 12,75 millions d’euros pour cette soirée qui auraient été «levés» écrit l’hebdo de Lagardère.

Des antidotes à la peur : l’inventaire-BiBi.

COURIR

La peur. La peur qui obstrue tout jugement. La peur dont on sait qu’elle peut être une arme de dissuasion massive contre tout éclairage, toute volonté d’explication et de compréhension. La peur, indiscutable, qui vient figer nos corps ou qui accélère notre pouls. La peur qui n’en devient que plus redoutable lorsqu’on se sent isolé. Car la solitude renforce ce sentiment de peur, de cette peur qui n’a rien de pathologique. C’est pour cela qu’il est bon de voir, de lire tous ces messages, ces digressions, ces lettres, ces tweets, ces blagues qui cachent le désespoir, ces sentences sentencieuses, ces éclats de rire, ces coups de colère, bon de parler même à ceux qui n’écoutent que d’une oreille distraite, bon de se répéter…

TS Lawrence écrivait justement ceci : «J’avais peur d’être seul et d’offrir aux vents du hasard une âme vide qu’ils emporteraient». Et lorsque la peur s’incruste, insiste, perdure jusqu’à vous rendre blême du Matin-Courage jusqu’au Soir-Désespoir, il faut faire un énième effort. Sans se voiler la face : le chemin sera long – c’est une épreuve – pour suivre jusqu’au bout Georges Haldas écrivant ceci : «C’est quand on se sent le plus ravagé intérieurement qu’il faut accomplir avec le plus de minutie nos devoirs quotidiens».

Charlie et mes petites contrariétés.

Lever du soleil

Que n’ai-je entendu pendant ces dix jours qui ébranlèrent la France et les français, les Charlie ou les-pas-Charlie ! Petit florilège.

Lecture de blogs.

 Blog-LA-REVUE

C’est la REVUE DES BLOGS chez PensezBiBi. Et c’est beaucoup mieux que le poids des mots du JDD, beaucoup mieux que le choc des photos de Paris-Match. Les Blogs restent encore cet espace de liberté (surveillée à n’en pas douter) où ça circule, ça chante, ça se désespère, ça s’énerve, ça roucoule et ça se cogne. Mais toujours avec ces mots qui tapent dur et caressent douces.

Petit tour d’horizon sur ma Blog Rock and Roll et amitiés à celles et ceux qui œuvrent sur leurs écrans et qu’aujourd’hui je n’ai pas cités.